Castell ou la construction de pyramides humaines version Renegade

Petit retour enthousiaste sur une perle ludique qui pour le moment n’existe qu’en anglais mais qui devrait faire son entrée fracassante dans les jeux en VF en 2019 (plutôt vers la fin si j’ai bien compris). Les règles sont très faciles à lire et comprendre et il n’y a pas de texte sur le matériel (ou si peu).

Il s’agit de Castell, un jeu de Aaron Vanderbeek, empilé par Renegade.

Un jeu sur les châteaux ? Pas du tout.

Un Castell en Catalogne est une pyramide humaine, véritable tradition et élément culturel incontournable de la région (même le Guide du routard en parle).

Le pitch du jeu porte donc sur cette discipline artistique : chaque joueur parcourt la Catalogne pour recruter de bons castellers de tailles différentes, dans le but de réaliser les plus belles tours lors de représentations et de festivals. En 10 tours, les équipes devront se constituer, grandir, progresser dans des compétences aussi diverses qu’essentielles et se donner en spectacle.

Comment ça se joue ?

Au centre un grand plateau avec un plan de la Catalogne divisée en régions, ainsi qu’une roue des compétences, des tuiles Castells et un calendrier des festivals, tous liés aux différentes régions (de manière aléatoire en début de jeu).

A son tour de jeu, chaque joueur peut faire 4 actions, une seule fois chacune, dans l’ordre qu’il souhaite :

  • Bouger son magnifique meeple en forme de Castell sur une région adjacente

  • Recruter dans la région où il se trouve 1 ou 2 castellers pour les mettre dans son équipe (on rechargera 4 fois les régions dans la partie)
  • Progresser de 1 dans la compétence liée à la région où il se trouve grâce à la roue (qui tourne de 1 à la fin de chaque tour) en prenant la tuile compétence et en la plaçant le long de son plateau personnel au bon niveau

  • Faire une action spéciale en posant un token étoilé à sa couleur dans la région où se trouve son meeple : recruter un casteller, bouger sur une région adjacente ou réaliser un des deux Castells demandés dans cette région (et à cette occasion récupérer tous les tokens étoilés posés sur cette région pour les mettre sur son plateau personnel, là encore sur la région correspondante)

Les Castells demandés ont des caractéristiques précises : nombre d’étages, compétences utilisées, nombre de castellers par étage… Le joueur qui exécute un Castell remporte la tuile qui ne sera donc plus disponible pour les autres.

Mais de quelles compétences parle-t-on ? Ce sont les compétences qui permettent de ne pas respecter les règles de base du Castell qui sont :

  • largeur maximum de l’étage : 3 castellers
  • l’étage supérieur doit avoir au moins un casteller de moins que l’étage inférieur
  • la taille des castellers du dessus doit être inférieure à celui des castellers de l’étage supérieur
  • un étage doit être constitué de castellers de même taille

Vous l’aurez compris (parce que c’est très logique), les différentes compétences permettront :

  • de faire des étages plus larges
  • de faire plusieurs étages de même largeur
  • d’empiler des castellers de même taille
  • de mixer les tailles sur un même étage

A la fin des tours 3 à 10, un ou deux festivals se déroulent en région. Les joueurs présents sur ces régions vont pouvoir concourir s’ils remplissent les conditions suivantes :

  • faire une tour d’au moins 4 étages
  • faire une tour avec au moins un casteller de chaque taille correspondant aux tokens placés sous la tuile festival

Chaque participant marquera un nombre de points équivalent au nombre d’étages + nombre de castellers de la taille des tokens demandés. A chaque festival, le curseur de points du joueur n’augmentera que si le score de la nouvelle tour est supérieur à celui de la  précédente. En d’autres termes, on n’accumule pas des points pour chaque tour, mais on progresse plus ou moins lentement. A noter qu’à chaque fois que l’on construit une tour on réutilise tous ses castellers librement.

Une fois que tous les participants ont exécuté leur Castell, on remet la médaille d’or à celui qui a fait le plus de points, la médaille d’argent au 2nd et la médaille de bronze au 3ème. On compte le nombre de castellers de chaque tour correspondant aux tokens de taille : celui qui en a le plus remporte le token et le place sur son plateau personnel, dans la région du festival.

Décompte des points à la fin du 10ème tour :

  • le score des festivals
  • les points des tuiles Castell
  • des points en fonction des régions du plateau personnel occupés par des tokens (étoilés, trophées ou de taille)
  • 1 points par tokens étoilés sur le plateau personnel
  • 2 points par token de taille unique + 1 point par doublon

Si vous avez bien suivi, il y a plusieurs manières de scorer mais tout est parfaitement imbriqué, calculé, ce qui fait de Castell un jeu de réflexion, d’anticipation et d’observation des autres aussi. Le seul aléatoire en cours de jeu est le hasard des castellers qui arrivent dans les régions… et ce que vont faire les autres.

Il y a de vrais choix à faire mais en ayant connaissance de tous les éléments : les prochains festivals, les Castells demandés, les liens compétences/régions dans 1, 2, 3 tour etc…

C’est donc par l’optimisation maximum qu’on peut gagner.

Le fait qu’on ne cumule pas les points de festivals mais qu’on ne gagne que la différence avec le Castell précédemment fait évite les écarts trop importants de points en cours de partie : un joueur peut performer très vite, par exemple en marquant 15 points, mais ce ne serai pas facile d’aller au delà avant quelques tours.

Les tuiles Castell sont essentielles et il faut bien les étudier en début de partie pour monter dans les compétences adéquates.

Le joueur qui va choisir de parcourir la carte en entier, quitte à ne pas participer à un ou deux festivals, pourra gagner sur le scoring du nombre de régions couvert à la fin.

Bref c’est un vrai jeu d’optimisation, superbe côté matériel, original et immersif dans le thème. Les aides de jeu sont très bien faites et le thermoformage au poil.

A 4 il se joue en 1h30/2h, et on ne voit pas le temps passer.

Il est disponible sur Philibert.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*