Samsara

Avec tous ces ponts j’ai un peu de retard dans les articles mais je voulais quand même écrire un mot sur ce jeu avant la fin du Kickstarter . Alors voila un petit article rapide !


C’est au festival de Toulouse que j’ai pu tester Samsara! Il faut dire que l’équipe de Oka Luda (nouvelle société d’édition) avait bien fait le choses en proposant un très joli décor qui invitait déjà au voyage! En me rapprochant un peu j’ai rencontré une équipe souriante et dynamique toujours prête à expliquer et faire découvrir le jeu! Et je peux vous dire qu’ils n’ont jamais décroché ce sourire de tout le week end malgré les multiples joueurs et explications de règles! Oui parce qu’il faut le dire les tables ont été pleines tout le week end chez les périgourdins! Et les joueurs sont toujours repartis avec le sourire et avec l’intension de pledger! Est ce à cause du bon Karma dégagé par ce jeu? Le mystère reste entier!

Mais bon parlons un peu du jeu!

 

 

Premier jeu édité d’un sympathique périgourdin qui se cache derrière de pseudo énigmatique de Sylas, Samsara nous propose de vivre une vie et de se réincarner plusieurs fois dans le but de toujours évoluer et d’atteindre le Nirvana!

 

On démarre sa vie (et sa partie) avec 4 cartes bon karma et 4 cartes mauvais karma!

Le plateau de vie (Samsara) est posé au centre de la table et les cartes associées sont placées autour

Chaque joueur prend un plateau de jeu individuel représentant une divinité. Chaque divinité a des pouvoirs associés qui sont débloqués à chaque gain d’amulette.

Enfin, on dépose 5 amulettes entre chaque adversaires. Chaque amulette représente de symboles qu’il faudra défausser en une seule fois pour réclamer l’amulette. On attendra en effet le Nirvana en collectant 5 amulettes!

 

Une fois la mise en place faite (et une fois passé les « oh c’est joliiiii…. ») il est temps de commencer à jouer!

Son tour de jeu consiste à :

  • Piocher 4 cartes de son deck (et oui c’est un jeu de deckbuilding)
  • Déplacer son personnage en sens horaire sur le plateau.  noter que si on le déplace sur un segment déjà occupé on doit donner une bonne carte a l’adversaire pour s’excuser du dérangement.
  • Puis on va piocher une carte du lieu en question. Cette carte va compléter sa main (et non pas son deck de défausse). Cette carte est donc immédiatement utilisable et ça change tout!
  • Enfin, on va pouvoir faire une action au choix! Soit on joue une carte de sa main pour son action (il y a 8 cartes différentes) soit on prend une amulette en utilisant les symboles des cartes . Il est ici possible d’utiliser des bons et des mauvais karmas pour compéter la combinaison mais attention! Chaque mauvais Karma utilisé assombrira sa vie future…

Ajoutez à tout ça qu’avant de se réincarner (passage du segment blanc au rose) le joueur va devoir perdre 2 cartes (et des bonnes évidement pas de mauvais Karma!).

 

C’est difficile à décrire en réalité!

Forcément la première partie n’est que le début d’une aventure dans ce jeu puisqu’on sent qu’il y a pas mal de combos possibles! Des choix à faire ! Aller vite au risque d’assombrir ses futures vies? Privilégier un deck pur? Eviter de donner des cartes aux adversaires? Ou en donner pour mieux optimiser? Aller vite vers la réincarnation ou au contraire trainer pour prendre plus de cartes? C’est à la fois très simple et extrêmement malin avec un furieux gout de « reviens y vite! »

Les illustrations colorées sont plutôt chouette également et vont encore être améliorées pour plus de lisibilité!

Si ces quelques lignes vous ont intriguées, si vous avez envie d’un jeu de deck building à la fois familial et avec une marge de progression assez sympa je vous conseille vraiment d’aller faire un tour sur la page Okaluda (ici) ! Il y a plein de vidéos de parties en ligne pour vous faire une idée plus précise du jeu! Vous aurez alors toutes les cartes en main!

Ce jeu 100% Français qui arrivera en novembre 2018 pile poil pour être mis sous le sapin !  Alors n’hésitez pas trop car c’est bientôt fini!

Si vous ne voulez pas avoir de regret d’avoir raté de peu le Nirvana Pledgez ici !!

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*