Siberia le jeu de cartes

siberia-le-jeu-de-cartes_00

Article rédigé par BDPhilou

Le grand prix 2014 du jeu avec le thème le moins sexy du monde revient à…

Siberia, le jeu de cartes, évidement ! Il faut dire que la sympathique petite boite éditée par Oya n’attire pas spécialement l’œil. Son illustration représente trois personnages au milieu du grand froid… pas très parlant. A cela s’ajoute un thème tout sauf sexy : A la tête d’une équipe, vous devez vous enrichir en exploitant au mieux et au plus vite les ressources souterraines de la Sibérie. Mais que se cache-t-il dans cette mystérieuse petite boite au design et au thème si particulier.

La Sibérie à la carte !

La boite au format Citadelle renferme 60 cartes « Action », 36 cartes « Ressources », 10 cartes « Travailleur », 8 cartes « Traders », 5 Cartes « Investisseur » et une carte sens du jeu. Les cartes ont toutes des illustrations assurées par Klemens Franz. Clairement, son style peut laisser indifférent mais l’iconographie générale du jeu est suffisamment claire pour que la partie se déroule sans souci.

siberia-le-jeu-de-cartes_03

Sors ta pelle : On va creuser !

Après une mise en place assez rapide, la partie commence. Chaque joueur prend cartes « Action » sur lesquelles figurent 2 symboles : 1 ressource (Or, Gaz, etc.) et un personnage (Tradeur, Ouvrier ou investisseur). De plus chacun récupère face visible une carte « ouvrier ».
On crée une ligne avec 3 cartes « Ressources » faces visibles et 5 autres faces cachées.
Les cartes Tradeurs et Investisseurs sont placées faces visible de façon à ce que chacun puisse voir leur pouvoir. Les cartes ouvriers, Ressources et Action forment chacune une pioche.

En simplifiant, à son tour le joueur :

  • Révéler l’une des cartes ressources face cachée au centre de la table.
  • Le joueur peut jeter 2 cartes « action » de son jeu ayant le même symbole et réaliser l’action associée :
    • Prendre au maximum autant de cartes ressources du type choisit visible au centre de la table que le nombre de carte ouvriers que possède le joueur. Les cartes prises au centre de la table sont remplacées, faces cachées.
    • Prendre la carte « Trader » de son choix. Celle-ci modifiera grandement la valeur d’une ressource enfin de partie.
    • Prendre une carte « investisseur » qui vous permettra de faciliter l’obtention de certaines ressources.
    • Pour cette phase, le joueur peut être aidé par un investisseur ou faire des combinaisons de cartes s’il n’a pas 2 symboles identiques.
  • Si le joueur n’a pas voulu ou pu réaliser la 2ème étape, il pioche 2 cartes « Action », sinon, il n’en pioche qu’une.

La partie s’achève dès qu’il n’y a presque plus de ressources disponibles.

siberia-le-jeu-de-cartes_01

Comptage des points pour déterminer le vainqueur :

  • Chaque carte investisseur, travailleur ou tradeur, rapporte 1.000 dollars
  • Chaque carte « Ressource » rapporte la somme figurant dessus.
  • Les cartes Tradeur modifient de façon positive la valeur d’un type de ressources ou d’un type de personnage.
  • Le vainqueur est donc logiquement celui qui a accumulé le plus d’argent !

Les Plus

  • Un jeu vraiment accrocheur,
  • Des parties rapides et intéressantes,
  • Fonctionne très bien à 2 joueurs,
  • Le thème est parfaitement respecté (et pourtant, on aurait pu être septique),
  • De vrais choix cornéliens en cours de partie : J’achète un « Tradeur » ou je récupère l’or tant que je peux encore le faire ?,
  • Des règles que s’expliquent en 5 minutes,
  • L’envie de faire une revanche.

Les Moins

  • Le look du jeu qui ne plaira pas à tous,
  • Le thème pas franchement engageant,
  • Peut-être un peu moins dynamique à 4 joueurs,
  • Le jeu prend de la place sur la table donc il n’est pas possible d’y jouer sur un petit espace.

siberia-le-jeu-de-cartes_06

Ça valait le coup de creuser ?

Clairement, Siberia m’a surpris et j’espère qu’il vous surprendra également. En effet, derrière son design qui peut laisser indifférent, se cache un jeu avec une vraie profondeur tactique et surtout une vraie cohérence avec son thème. De plus, les parties rapides mais intenses en ferait presque un indispensable tant le jeu se prend facilement en main. Je ne connais pas la version plateau dont il est tiré mais j’ai désormais très envie de la découvrir. Bref, un très bon petit jeu que je vous recommande bien volontiers.

Siberia est disponible en jeu de cartes (16,95 euros) et jeu de plateau  (43,5 euros) chez Philibert

siberia-le-jeu-de-cartes_02

Un jeu de Reiner Stockhausen
édité par Oya
date de sortie : 11/2012
de 2 à 4 joueurs
à partir de 9 ans

 

A propos de GeekLette 571 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*