The Manhattan Project

Manhattan-Project-17

Découvert ce week-end pour démarrer la nouvelle année, the Manhattan Project propose aux joueurs une course à l’armement… En raison du thème au goût douteux et très discutable (je pense), seule la VO est disponible, les règles sont donc en anglais.

Manhattan-Project-05

Pour cette course à l’armement, les joueurs disposent de plusieurs ouvriers à placer. Chacun à leur tour, les joueurs devront soit :

  • placer ses ouvriers de manière à effectuer une action sur le plateau central (en posant un ouvrier ou plusieurs et/ou payer le coût en dollar et/ou ressource) et effectuer toutes les actions souhaitées (évidemment si condition remplie) sur son plateau principal que l’on améliore en achetant les bâtiments via le plateau centrale
  • Retirer tous les ouvriers pour les réutiliser au tour suivant

Manhattan-Project-07

Rien de bien compliqué, sauf qu’à votre tour il est indispensable d’optimiser vos ouvriers non seulement pour faire de super combos mais en plus pour empêcher les autres d’utiliser un de vos bâtiments.
Il faut développer et utiliser sa zone industrielle (plateau individuel) du mieux possible tout en empêchant les autres d’avancer et pour cela 2 solutions :

  • l’espionnage permet d’envoyer vos ouvriers sur les bâtiments adverses
  • les bombardements rendent les bâtiments adverses inutilisables avant réparation qui un coût un peu élevé.

Manhattan-Project-10

The Manhattan Project  est incroyable. Il propose un mélange savant de mécaniques (pose/combo/stop ou encore) qui, même si l’on a un qu’une seule façon de scorer, diversifie nos tours de jeux : l’espionnage, les attaques aériennes, la construction de bâtiments, le recrutement, la production… Un mélange explosif (on peut le dire) et diablement efficace. Le jeu se décompose en 2 parties : la partie de placement pure (on se développe mais on se place là où les adversaires aimeraient aller), ensuite c’est la course, les batiments construits doivent nous permettre d’accélérer notre capacité d’armement et de faire péter les bombes tout en freinant les adversaires. On devra anticiper, planifier et se synchroniser avec les autres pour optimiser nos combos. Le rappel d’ouvriers vide le plateau central et libère les places… mais savoir quand l’adversaire le fera est une autre histoire. Là où c’est fort, c’est que lorsque nos combos vont devenir trop répétitives (et donc ennuyer tout le monde), le jeu est terminé. On développe sa zone industrielle, on recrute, et au moment où tout est en place, on combote si rapidement que le joueur largué ne pourra pas rattraper son retard. La petite tension de fin est agréable. C’est un jeu très fourni donc et pourtant très fluide.

En conclusion : un très bon jeu malgré un thème déplacé.

Manhattan-Project-15

Les plus

  • Mécaniques fluides
  • Mélange malin de pose/combo/stop ou encore
  • Planification de combo (concentration nécessaire)
  • Méchanceté oblige avec le thème : perturber mais surtout retarder l’adversaire par la frappe aérienne ou l’espionnage peut s’avérer très efficace
  • Jouable même sans attaque ni espionnage (ça c’est fort) donc à l’appréciation des joueurs autour de la table.
  • Une manière de scorer mais les actions apportent leur lot de diversité sans tomber dans l’ennui
  • Doux mélange d’anticipation des actions adverses et de bluff
  • Quand on a sa combo en tête, on est pris d’impatience positive
  • Dilemme incessant : placer ou rappeler ses ouvriers (stop ou encore)
  • Iconographie claire
  • Vitesse et tension exponentielles (plus on avance dans le jeu, plus on a d’ouvriers donc de combos possibles)

Manhattan-Project-11

Les moins

  • Thème discutable
  • Bizarrement incroyable mais je n’ai pas envie d’y rejouer (pourquoi ? aucune idée, je dois être une chieuse)
  • Un petit peu long
  • Les ouvriers sont des jetons en carton
  • Illustrations hideuses malgré l’ensemble un peu rétro
  • Plateau principal trop chargé / plateau individuel austère

Disponible chez Philibert au prix de 45 euros et une des extensions est disponible ici à 4 euros

Message de Lordsavoy : Rectification : la vraie extension est second stage et elle permet notamment de fabriquer 1 troisième type de bombe. Elle contient la mini extension nations 2 qui complète la nations 1 notifée ci-dessus

Un jeu de Brandon Tibbetts
illustré par Sergi Marcet
édité par Minion Games
date de sortie : 10/2011
de 2 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
durée approx. de 120 minutes

 

A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

10 Comments

  1. Bravo pour cet article.C’est effectivement un thème plus que douteux mais si la mécanique est bonne et les sensations également, pourquoi pas ? Le visuel n’est pas très attirant et 120 minutes pour ce type de jeu me semble un peu excessif.
    Pour ce qui concerne ta « non envie » d’y rejouer, j’ai ressenti la même chose à la sortie du film « lord of war » qui traite du traffic et vente d’armes. J’ai le trouvé le film absolument génial mais n’ai pas envie de le revoir.

  2. Rectification : la vraie extension est second stage et elle permet notamment de fabriquer 1 troisieme type de bombe. Elle contient la mini extension nations 2 qui complete la nations 1 que tu as notifié.

  3. Emi, tu as raison c’est peut être le thème qui fache, l’enjeu est peut-être moins immersif qu’un très bon russian railroads

    lordsavoy : merci beaucoup j’ai rajouté ta phrase 🙂

  4. Ce serait bien que Marabunta ne fasse pas qu’une simple traduction et qu’ils incluent l’extension dans une seule boite (c’est bon de rêver).

    Pour compléter ce que j’ai écris dans la boite d’extension de second stage on trouve.

    – des jetons fusées, usines à fusées et pistes de lancement ( fusées = bombardiers avancés qui ne peuvent être interceptées par des chasseurs.)

    – des bombes H (à hydrogène) et la ressource (hydrure de lithium) + bâtiments de production associés.

    – le pack nations 2

    – 7 tuiles personnalités qui apportent des avantages à l’instar des cartes nations.

    Chaque extension (personnalités/bombes H/nations 2) peut être combinée à une autre ou joué seule.

  5. Hello à tous, je confirme que Manhattan Project est sur notre to-do list 2014 🙂
    Et que oui, on travaille a faire une version « complète » avec extensions incluses, c’est encore à l’étude mais en bonne voie pour le moment 🙂

  6. Chouette ! Merci pour l’actualité & le détail des extensions.

    Si vous rajoutez des meeples, puis de nouvelles illustrations avec en plus toutes les extensions, ce jeu deviendra carrément incontournable.

  7. Mais pourquoi ne pas apprécier pour une fois un vrai thème qui s’assume ! J’adore perso ce genre de thème décalé ET provocateur. Ca manque tellement aux jeux de société…

    Je n’ai pas encore craqué pourtant ce jeu me tentait déjà beaucoup à l’origine… Le design participe à cette ambiance curieuse et malsaine… Bref faut que j’y joue absolument 🙂

    Je ne veux pas d’une traduction liftée pour vendre perso, comme un Sang Rancune. Faut assumer 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*